© 2019 Archimuse Bordeaux. Proudly created with Wix.com

Découvrez notre saison culturelle à travers ses actions principales...

CONFÉRENCES ET COURS PUBLICS

Pour assurer le projet de valorisation de l’abbaye de La Sauve-Majeure, les étudiants du master Patrimoine et Musées ont programmé un cycle de conférences autour de thèmes relatifs au site et à son histoire. De l’inauguration à la clôture du projet, ces conférences auront pour objectif de réactualiser les débats autour de l’abbaye, au travers d’un vocabulaire rattaché à l’histoire et à l’architecture du site. Ce cycle de conférences se tiendra à l’abbaye de La Sauve-Majeure (en partenariat avec l’association des Amis de La Sauve-Majeure), à l’Université Bordeaux Montaigne et à la Bibliothèque Mériadeck, et des cours publics seront organisés au Musée d’Aquitaine en collaboration avec la Société Archéologique de Bordeaux. Cette programmation a pour but de garantir une large diffusion du projet en diversifiant les lieux d’accueil et les publics ciblés.

RENCONTRES CRÉATIVES

Afin de se réapproprier un espace en ruines dont le prestige se caractérise par son décor sculpté roman, Archimuse donne à des étudiants issus d’écoles et de formations artistiques la possibilité de questionner la valeur actuelle de ce monument, et de participer à l’interprétation du site par des performances de créations artistiques contemporaines. Les étudiants investissent ainsi les vestiges romantiques lors de deux week-ends de novembre, les Rencontres Créatives. Les œuvres in situ insérées au coeur du patrimoine historique et religieux intriguent le visiteur de par l’environnement dans lequel elles sont placées et de par leurs formes inattendues et novatrices. Présents sur le site au moment de la création, les artistes peuvent également interragir avec le public et présenter leur travail. Les oeuvres créées lors des Rencontres Créatives seront exposées é l’Université Bordeaux Montaigne dans le cadre d’une exposition sur la collaboration étudiante, au côté des travaux de design graphique de la Licence Design et du projet “Voyage d’une bible” du master CPNM.

REFONTE DE L'ESPACE LAPIDAIRE

La valorisation du site de l’abbaye de La Sauve-Majeure comprend une réorganisation essentielle de l’espace lapidaire situé à l’intérieur du monument d’accueil. Le mobilier lapidaire se définit comme l’ensemble des pierres taillées et sculptées mises au jour durant la fouille et provenant d’éléments de démolition. Inauguré en 1970, cet espace présente de nombreux vestiges du XIIème au XIVème siècle retrouvés sur le site de l’abbaye. Il est important pour les étudiants de parvenir à intégrer cet espace lapidaire au parcours de visite en le transformant en centre d’interprétation de l’architecture de l’abbaye. L’enjeu est ici d’apporter des clés de lecture du monument par le biais de différents dispositifs tels que des panneaux d’interprétation, des cartels détaillés, la numérisation de documents d’archives... Une scénographie moderne permettra également d’assurer une meilleure attractivité de l’espace. Celle-ci sera réalisée conjointement par les membres d’Archimuse et les étudiants de la Licence Design de l’Université Bordeaux Montaigne.

JEU DE PISTE IMMERSIF

Mis en place pour la première fois à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine 2019, le jeu de piste “Hommes de la Gironde, levez-vous” a été entièrement confectionné par les étudiants d’Archimuse, des indices à l’intrigue, en passant par les costumes. Ce jeu permet au public de l’abbaye de découvrir le site sous un
angle ludique, en s’attardant sur une des périodes peu connue de son histoire : la Révolution Française. Pendant 1h, les particpants doivent résoudre des enigmes et débusquer des indices pour trouver le traitre infiltré parmi les médiateurs costumés, joués par les étudiants de l’association. Attention cependant à ne pas dépasser le temps imparti, ou le groupe aura échoué dans sa mission ! Fort de son succès lors des JEP, le jeu de piste a été réitéré à plusieurs reprises au cours des week-ends d’octobre et de novembre.

PROMENADE DÉSSINÉE

ATELIERS CREATIFS

Le groupe médiation d’Archimuse, à la demande du Centre des monuments nationaux, a imaginé un atelier à proposer aux enfants pendant les vacances scolaires de la Toussaint. Les chapiteaux de l’abbaye de La Sauve-Majeure sont sculptés d’une riche iconographie médiévale, y compris un bestiaire fantastique comprenant des lions bicorporés, un basilique, des sirènes-poisson, un orobouros, des dragons, des sirènes-oiseaux, des griffons... Propres à susciter l’imaginaire et le rêve, ces reliefs ont inspiré aux étudiants l’atelier “Monstres & Merveilles”, pour les enfants de 6 à 10 ans, les deux mercredis des vacances scolaires. Après une visite du site adaptée au jeune public et particulièrement attentive à l’observation de ce bestiaire médiéval, les enfants réalisent à l’aide de pochoirs, de peinture, de feutres et de crayons leur propre animal imaginaire tout droit sorti de leurs rêves (ou de leurs cauchemars...).

EXPOSITION À BORDEAUX

Entre le 13 janvier et le 2 février 2020, Archimuse organise à Saint- Rémi (espace municipal culturel de la ville de Bordeaux situé près de la place de la Bourse) une exposition intitulée PERSPECTIVES - Variations autour de La Sauve-Majeure. L’enjeu de cette exposition est de rapprocher le public bordelais de cette abbaye de l’Entre-deux-Mers, parfois délaissée en raison de son éloignement géographique, tout
en valorisant l’abbaye et en la faisant mieux connaître. Par ce biais, Archimuse souhaite également créer du lien entre le grand public et les questions patrimoniales en proposant une exposition participative, inclusive, et au contenu original. Plutôt que de présenter l’histoire de l’édifice, ’exposition propose des “variations” autour de l’abbaye, c’est-à-dire des approches multiples qui posent la question du regard que nous portons de nos jours sur notre patrimoine et de son appropriation par chacun.

A partir de janvier 2020, suivez le parcours du moine Aurélien du Mont Saint-Michel jusqu’à l’abbaye de la Sauve-Majeure. Ce projet, réalisé par les étudiants du Master 2 Conception de Projet Numérique et Multimédia, est une fiction transmédia inspirée de faits réels. Dans un premier temps, les étudiants mettent en place une campagne de communication sur les réseaux sociaux de l’abbaye, sous la forme du journal intime du moine Aurélien, dont le public peut suivre par ce biais le trajet du Mont Saint-Michel à l’abbaye de La Sauve-Majeure. Chaque poste raconte une de ses étapes et est accompagnée de vidéos en motion design ou de graphismes des personnages. La seconde partie du projet prend place sur site à travers des balades sonores immersives sous forme de podcasts. Les visiteurs peuvent ainsi vivre l’arrivée d’Aurélien à l’abbaye et s’émerveiller avec lui de ce site exceptionnel.

VOYAGE D'UNE BIBLE

Figurant toutes deux sur les Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, bien inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO, l’abbaye de La Sauve-Majeure et la Ville de Talence accueillent depuis le Moyen Âge les pèlerins dans leur pérégrination. Quatre
voies symboliques partant de Paris, de Vézelay, du Puy-en-Velay et d’Arles et menant à la traversée des Pyrénées résument les itinéraires innombrables empruntés par les voyageurs. PERSPECTIVES - Itinérance vers l’abbaye, exposition sur les grilles du parc Peixotto de Talence, rappelle cette histoire commune au travers d’une épopée dessinée, mêlant passé et vision contemporaine. En associant aquarelle et documents d’archives, Guillaume Cordier, étudiant en master archéologie à l’Université Bordeaux Montaigne, vous invite à redécouvrir l’abbaye en suivant le cheminement d’un pèlerin sur les voies symboliques menant à Saint-Jacques-de-Compostelle. Dans cet univers imaginaire, bestiaire fantastique et formes sculptés prennent vie dans un monde surprenant empli d’aventures.