La promotion des étudiants du master Patrimoine et Musées s’est répartie en six groupes de compétences pour mener à bien le projet de valorisation culturelle à l’abbaye de La Sauve-Majeure. Chaque groupe se compose de trois à quatre étudiants dont un se charge de relayer les informations auprès du professionnel qui joue le rôle de référent (encadrement, conseil, accompagnement). Les étudiants ont choisi cette répartition en fonction de leurs acquis et de leurs goûts, mais aussi en vue d’acquérir et de développer de nouvelles compétences. Chaque groupe est responsable d’un champ d’expertise et est chargé de missions qui lui sont propres. Ces groupes seront conservés pendant toute la durée de la formation.

Logistique / ARCHIMUSE

Le groupe logistique, composé de trois membres, Lucile Pierrot (présidente d’Archimuse-Bordeaux), Doriane Bautista (Secrétaire) et Mégane Adam (Trésorière), est chargé de la bonne marche du projet du Master Patrimoine et Musées.

Que ce soit auprès des partenaires culturels, des étudiants ou encore des services financiers, la logistique a pour mission de donner voix à ce projet de valorisation d’un patrimoine aquitain et d’en assurer la cohérence.

Assurant des missions très variées propres à l’organisation pratique et la représentation du projet, chacun des membres de la logistique est également un renfort et un soutien aux différents groupes œuvrant de concert pour la réussite de ce projet et la valorisation du site patrimoniale de l’abbaye de La Sauve-Majeure.

Ce groupe est composé de quatre personnes, Charlotte Bilion, Corentine Stephan, Maylis Agreda et Alban Baiguini. Le référent du groupe est Alban Baiguini.

 

Le groupe documentation est en charge des

recherches et de la rédaction des documents relatifs au projet. Ils sont également les garants scientifiques du projet.

 

Actuellement, le groupe documentation travaille à la conception d’un cycle de conférences autour de l'abbaye de La Sauve-Majeure, mais également à l’élaboration des recherches sur la rose de la Sainte-Chapelle, projet du Centre des Monuments Nationaux, partenaire de l’association Archimuse.

Référent: Julie Guiroy, Médiatrice culturelle au CIAP de Bordeaux

Documentation / ARCHIMUSE

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Pinterest Icon

Référent: Pascal Ricarrère Caussade, Chargé documentaire à l’Université Bordeaux Montaigne

Communication / ARCHIMUSE

Référent: Fabien Ballester, Directeur adjoint de la communication de Bordeaux Métropole

Scénographie / ARCHIMUSE

La scénographie peut être entendue comme la conception intellectuelle et technique d’un espace artistique dans le but de l’exposer à un public.

Cette année, au sein du master, le groupe scénographie se compose de trois membres, Laura Bongio, Emilie Magnoux et François Morille, le référent.

 

Dans le cadre de la valorisation de l’abbaye de La Sauve-Majeure, le groupe est en charge de la conception technique, artistique et esthétique du projet.

 

Il devra assumer plusieurs missions successives et complémentaires. Ses actions seront à la fois pérennes sur certains projets, mais également plus éphémères quand il s’agira d’événements.

Médiation / ARCHIMUSE

La médiation peut se définir comme la communication des savoirs auprès du grand public.

 

Cette année, le groupe médiation est composé de quatre membres : Tom-Loup Roux, Vincent Combes, Maïva Cattet et Melissa Pelazza (référente du groupe).

 

Leur rôle sera de valoriser l’abbaye de La Sauve-Majeure à travers diverses actions auprès des publics telles que l’élaboration de visites commentées, de rallyes culturels, ou encore d’ateliers pédagogiques.

 

La médiation est la face émergée de l’iceberg pour le projet, l’interface directe entre le master et les publics.

Référent: Charlotte de Charette, Animatrice de l’architecture et du patrimoine de la ville de Royan

Régie / ARCHIMUSE

Le groupe Régie du Master a pour mission de gérer les oeuvres sur un aspect technique (mouvement des oeuvres, sécurité, localisation) tout en garantissant la meilleure conservation possible.

 

Cette année, ce groupe est composé de trois membres: Amélie Bouyssou, Ophélie Guinet (référente) et Floriane Joffre.

 

Il sera ainsi en charge de travailler à la refonte de l’espace lapidaire et aux éventuelles installations d’art contemporain en lien avec le projet de valorisation de l’abbaye de La Sauve-Majeure.

Référent: Alexandre Castéra, régisseur et médiateur auprès des publics à l’Artothèque de Pessac

Le groupe communication est formé de trois étudiantes : Anaïs Rechner, qui prend le rôle de référente interne, Mélissa Camboulive et Martha Fleurant.

 

Ce groupe se fédère autour d’un objectif commun : valoriser l’image de l’abbaye de La Sauve-Majeure à travers diverses actions sur la métropole bordelaise, en région Nouvelle-Aquitaine et sur les plates-formes numériques et audiovisuelles.

 

Garant de la visibilité du projet, ce groupe se charge de définir une stratégie de communication, de réaliser différents supports de diffusion et de concevoir des projets valorisant dans l’espace public la saison culturelle imaginée par l’association Archimuse.

Référent: Isabelle Fourcade, Architecte DPLG scénographe muséographe

© 2019 Archimuse Bordeaux. Proudly created with Wix.com